Punition pour un escroc : jouer au poker

Jouer au poker en tant que punition… Les peines des tribunaux pour l’escroquerie peuvent aller jusqu’à des dizaines d’années de prison et c’est bien la raison pour laquelle la récente décision d’un tribunal du Nouveau Mexique a fait lever les sourcils des médias et autres personnes intéressées. Il s’agit d’un escroc du nom de Samuel McMaster Jr, un agent d’assurance et joueur professionnel de poker, qui a escroqué 440.000$ de 30 personnes du troisième âge de la région. Les victimes étaient ses clients à qui il promettait l’investissement de leur argent de façon fructueuse dans des produits fictifs de sa compagnie. Au lieu de cela il s’empressait d’ajouter cet argent à sa bankroll de poker.

Le tribunal du lieu a jugé plus productif de le condamner à rembourser ses dettes en jouant au poker au lieu de l’envoyer au trou pour quelques 84 ans, ce qu’il risquait pour ses vols. Il va donc devoir payer chaque mois la somme de 7.500$ pendant les six mois à venir pour obtenir une réduction de sa peine. S’il n’arrive pas à payer ce qu’il doit les deux premiers mois il prendra immédiatement la route de la prison.

Gif Banners