Poker

Le poker, prochain sujet du bac philo ?… Ce sera peut-être le cas un jour, car l’énorme question que soulèvent les jeux d’argent en général et l’engouement pour le poker en particulier donne toutes les raisons de penser qu’un débat philosophique pourrait avoir lieu. Quand on s’intéresser de près au poker et les motivations des joueurs, il est encore difficile de dresser un portrait robot du gagnant type et les analyses vont bon train pour inclure ou non le facteur chance au cours des parties. Alors si l’argent n’est pas toujours la raison évidente du joueur de poker, les futurs bacheliers auraient de quoi débattre sur les préceptes théoriques du rapport au gain, en se servant des motifs qui poussent certains joueurs vers le poker gratuit et aux gloires qu’ils en tirent. Nouvel eldorado ou démystification du cow-boy ? Vaste sujet métaphysique aux conclusions qui risquent d’être surprenantes !