La crise rattrape le poker en Suisse

Le poker est un des jeux qui avait pris un essor fantastique en Suisse ces dernières années, surtout depuis que les tournois de poker avec mises et gains avaient été autorisés au courant de cette année. Le cash game par contre est resté formellement interdit, tout comme l’organisation de tournois payants et autres jeux en ligne. Les tournois ont donc proliféré dans la Confédération Helvétique et presque tous les cantons peuvent se targuer d’avoir leur cercle ou ligue de poker. La crise économique mondiale ne semblait pas avoir touché cette industrie, ce qui semble ne plus être le cas à présent.

La fin de l’année 2009 a vu une chute du nombre de participants aux divers tournois et plusieurs cantons ont annoncé que la crise avait finalement fait rendre les armes aux joueurs de poker qui ne se bousculent plus pour dépenser leur argent lors des tournois organisés régulièrement. Pour n’en donner qu’un exemple, la grande finale du Championnat Jurassien de Poker, qui avait attiré près de 100 joueurs l’année dernière, n’en n’a vu que moins de 30 s’inscrire le 5 décembre à l’ouverture de l’événement.

D’après les organisateurs cela serait dû en partie à l’augmentation de la concurrence, et surtout à la crise qui commence à avoir de l’influence sur les habitudes des joueurs de poker suisses qui pensent davantage avant de dépenser leur argent pour prendre part aux tournois où ils risquent de perdre.