Les casinos passent à l’offensive…

Après l’aide fiscale substantielle qui vient de leur être accordée, les 197 casinos de l’hexagone planchent sur de nouveaux moyens de faire revenir une population de joueurs quelque peu disséminée depuis l’arrivée des casinos en ligne. Ils avaient déjà trouvé la parade en organisant plus de tournois de poker, pour palier à un manque effectif de clients et redorer un peu leur blason. Mais le poker étant réservé à une certaine catégorie de joueurs, c’est par le côté très populaire du casino qu’il fallait prendre les devants : les machines à sous. Alors les groupes Barrière, Joa, Tranchant et Emeraude ont uni leurs forces pour proposer « Magic Casinos Jackpot », cagnotte nationale, puisqu’elle sera le fruit de 331 machines à sous reliées entre elles, pour faire d’un seul gagnant, un millionnaire en euros. En parallèle, ces mêmes groupes se plaignent des sites de poker en ligne et de jeux de casino, sans prendre en considération que c’est grâce à l’ouverture de jeu du net que le poker s’est autant démocratisé et qu’ils ont pu ainsi élargir leurs offres de tournois.