La Colombie Britannique veut jouer en ligne

Les pays européens ne sont pas les seuls à vouloir jouer au poker, au casino et aux paris en ligne, plusieurs pays asiatiques le veulent également et maintenant c’est le tour de la Colombie Britannique, une des provinces du Canada, de vouloir s’y mettre. Tout cela pour l’appât du gain puisqu’une telle décision pourrait renflouer l’économie de la région en y faisant rentrer quelques 100 millions de dollars par année.

Lottery Corp, la corporation des loteries de la Colombie Britannique a annoncé que le poker, le blackjack et la roulette seront à la disposition des amateurs sur son nouveau site PlayNow depuis le mois de mars 2010. Cette annonce a déclanché une polémique dans le pays. Les opposants, parmi lesquels Shane Simpsons du parti démocrate social, ont immédiatement déclaré que cette décision avait été faite sans que personne ne prenne compte des joueurs ayant un problème d’addiction au jeu.

De son côté le directeur général de Lottery Corp, Michael Graydon, a répondu que des mesures spéciales seraient mises en place afin que les joueurs ne puissent faire qu’un seul dépôt par 24 heures. Si la nouvelle était tombée à un autre moment elle aurait peut-être fait moins de vagues, mais comme elle est arrivée juste après une autre décision controversée, celle de remonter la limite des dépôts sur PlayNow de 120$ à 10.000$, cela donne plus de munitions aux opposants.

Ce projet est une grande première dans cette partie d’Amérique, et si elle reçoit l’aval des autorités cela pourrait inciter d’autres pays voisins à voir les choses différemment.