Formation au métier de croupier au casino

Etant donné l’expansion incroyablement rapide des casinos à travers le monde, plusieurs pays ont ouvert des écoles spéciales afin de former des croupiers professionnels. C’est le cas entre autre de Taïwan qui vient d’ouvrir à Macao, en coopération avec le Centre de recherche mondial sur les jeux d’argent, un Centre d’enseignement des jeux d’argent à l’Université de technologie maritime. Les diplômés de cette nouvelle école pourront se mettre au travail dès l’ouverture des innombrables casinos prévus dans plusieurs petites îles tout autour de Taïwan, comme dans l’archipel de Penghu.

En France il y a plusieurs centres de formation dont l’IFCP – Institut de Formation des Croupiers du Poker, une école spéciale consacrée à l’enseignement de ce métier. C’est elle qui fournit en croupiers les casinos et cercles de jeu de la région parisienne ainsi que ceux du reste de la France. Dans chaque pays de nouveaux centres d’étude ouvrent leurs portes en prévision de l’expansion croissante des jeux de casino et du poker dans le futur.

Le métier de croupier n’est pas facile à apprendre et exige des candidats de nombreuses aptitudes spéciales, comme un sens très aigu de l’observation, une dextérité et rapidité manuelle extrêmes, une concentration intense, un esprit rapide et mathématique, parler anglais à un bon niveau, une bonne présentation et une grande politesse.

Seuls les candidats ayant plus de 18 ans, sans casier judiciaire et figurant sur les listes de vote des diverses préfectures, sont acceptés dans ces centres d’enseignement du jeu.

Les croupiers travaillent en général la nuit, ce qui n’est pas pour tout le monde. La plupart des intéressés ont entre 20 et 30 ans mais il y en a aussi de plus âgés. Ce qui attire surtout les jeunes est qu’après un mois d’apprentissage ils peuvent déjà commencer à gagner aux alentours de 1.700€. Les stages durent en moyenne de 1 à 3 mois, suivant l’endroit et le pays où ils ont lieu.

Les matières à apprendre sont nombreuses : la distribution des cartes pour les divers jeux – dealing, le paiement des gains, l’arbitrage de litiges, la façon de repérer les arnaques et triches, le maniement des jetons, et les jeux bien entendu : texas hold’em et stud poker, blackjack, roulette anglaise et autres jeux simples. Les jeux plus compliqués comme la roulette française ou le craps ne seront enseignés qu’à ceux qui réussiront le mieux les diverses étapes de leur stage.

La paye dans ce métier est un salaire fixe et des pourboires. Même si le salaire n’est pas très élevé, les gains sont grandement améliorés par les pourboires que les clients laissent aux employés du casino. Ces écoles ne sont pas bon marché mais la plupart des croupiers en sortant trouvent immédiatement un emploi, et les autres en trouvent un dans les 3 mois suivant leur formation.